Moteurs de voiture plus compacts et efficients : l’impulsion des ondes de choc

Si le “Wave Disk Generator” est potentiellement en mesure de déclencher une révolution dans le secteur automobile, c’est par la mise en œuvre du principe de l’onde de choc en vue d’améliorer l’efficience de la consommation en carburant. Alors que le classique moteur thermique ne permet que d’exploiter 33 pour cent de l’énergie fournie par le carburant, les chercheurs affirment que le rendement du nouveau moteur devrait atteindre 60 pour cent. Un tel gain d’efficience se traduirait par une réduction des émissions de CO2, à savoir 90 pour cent, ce qui n’est pas rien, et un gain d’autonomie de 800 km.

Le générateur d’onde de choc est développé par les chercheurs de la Michigan State University (MSU) et n’existe pour l’instant que sous la forme d’un prototype. Contrairement au moteur thermique, lourd et encombrant, le générateur a le format d’une poêle à frire, et beaucoup moins de pièces mobiles; il n’a pas besoin non plus d’un système de transmission, ni d’un système de refroidissement, ni de réglage de l’échappement. Il doit permettre par conséquent de construire des voitures hybrides (double motorisation électricité et carburant conventionnel) allégées de 20 pour cent et nécessitant beaucoup moins d’entretien, ce qui devrait permettre de réduire le coût total d’environ 30 pour cent.

Lire plus sur Techniline.