Matériau polymère de cicatrisation pour colmater les trous en quelques secondes

Des chercheurs ont développé un matériau polymère capable de “cicatriser” les trous dans les parois des navettes spatiales.

Les cailloux et débris en orbite autour de la Terre se déplacent à une vitesse dépassant 35.000 km/h. Il s’agit d’une réelle menace pour les navettes spatiales, qui sont certes équipées de boucliers de protection et qui peuvent également manoeuvrer pour éviter les impacts, néanmoins le risque de perforations doit être pris en considération. Pour cette raison, un nouveau matériau capable de se régénérer en quelques secondes a été développé pour pallier à ce risque qui mettrait en danger la vie des astronautes.

L’espace n’est pas un milieu très hospitalier, c’est le moins que l’on puisse dire, c’est pourquoi la station spatiale ISS est équipée de 'pare-chocs' capables de pulvériser les débris et cailloux qui pourraient venir percuter les parois de la station. Dans l’éventualité d’une défaillance de ce système anticollision, et d’une déchirure dans l’enveloppe de la station spatiale, l’air s’échapperait, mettant en péril la survie des astronautes. Un système “back-up” de sécurité n’est donc pas un luxe.

Pour cette raison, un nouveau type de matériau a été développé, permettant de réaliser un système autorégénérant se présentant sous la forme d’un liquide réactif placé entre deux couches polymères solides. Le nouveau matériau est composé d’une résine liquide - thiolène-trialkylborane – placée de manière hermétique entre les deux panneaux polymères. La résine reste à l’état liquide aussi longtemps qu’elle reste confinée à l’abri de l’air. En cas de perforation, la résine liquide réagit instantanément avec l’oxygène contenu dans l’air (qui s’échappe de l’espace de vie des astronautes) et un “joint d’étanchéité” se forme en quelques secondes.

Cette technologie devrait pouvoir trouver d’autres applications (terrestres), par exemple dans les voitures automobiles.

Pour voir la réaction à l’oeuvre : https://www.youtube.com/watch?v=JVWFvKxrcLg

 

Source: ACS