Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à entamer des projets d’entretien proactif ou prédictif. Elles cherchent à optimiser leurs activités grâce à l’énorme quantité de données qu’elles collectent. Toutefois, ces entreprises se concentrent surtout sur le niveau des machines individuelles. Un énorme potentiel d’analytique sur la base de flottes est donc inexploité.

Lorsque vous analysez des données de capteurs, vous êtes généralement confronté à divers défis relatifs à la qualité des données. Dans cet article, nous allons vous montrer comment relever ces défis et comment nous dérivons des connaissances initiales à partir de données nettoyées grâce à des techniques d’exploration telles que le clustering.

En 2017 également, le Centre EU-Japon organise un stage intensif de cinq jours (du 25 au 30 juin) à l’intention des dirigeants d’entreprises dans l’Union européenne au courant des principes ‘World Class Manufacturing' et possédant un background technique. Au programme : différentes conférences et une visite de plusieurs entreprises japonaises de premier plan.

Le salon biennal MTMS-Machineering, 22 au 24 mars à Brussels Expo, a pour mission de présenter à ses visiteurs une palette de fournisseurs et de partenaires qui sont prêts à relever le défi des transformations requises à l’horizon 2020 dans les secteurs de la production, de l’assemblage et de la sous-traitance.

Même dans le secteur industriel, les drones peuvent se révéler très utiles, comme l’ont démontré Vopak, une entreprise de stockage de gaz, et Think 3D, une entreprise spécialisée dans le scannage tridimensionnel. Dans ces entreprises, les drones sont mis en oeuvre pour des applications industrielles, telle que l’inspection des réservoirs à gaz et le scannage des installations. Dans d’autres secteurs également, un grand potentiel d’application existe pour les drones.

Le Centre EU-Japon organise du 12 septembre au 16 septembre de nouveau une formation intensive de cinq jours s'adressant aux cadres européens ayant des connaissances dans la méthode World Class Manufacturing. Le programme inclut diverses conférences et une visite à un certain nombre d'entreprises japonaises.

La fabrication additive (AM) fait peu à peu son nid dans un nombre croissant de secteurs. Cette technique possède tout le potentiel requis pour générer de la valeur ajoutée également dans le monde de la maintenance. Rien n’arrête la technologie dans sa marche en avant et de nouvelles possibilités naissent chaque jour.

Le Centre EU-Japon organise du 27 juin au 1er juillet de nouveau une formation intensive de cinq jours s'adressant aux cadres européens ayant des connaissances dans la méthode World Class Manufacturing. Le programme inclut diverses conférences et une visite à un certain nombre d'entreprises japonaises.