Les luminaires anciens éclairent désormais les rues de Leipzig avec des lampes LED

Dans la ville de Leipzig en Allemagne, 360 anciens luminaires au gaz du centre historique sont maintenant équipés d’un éclairage LED. Pour cette conversion, on a veillé à respecter le cachet et l’éclairage typiques des luminaires, tout en réalisant d’importantes économies d’énergie.

Dans les environs de l’église St-Thomas, 360 luminaires typiques du 19e siècle, connus pour leur chaude lumière caractéristique, ont été adaptés et équipés d’un système d’éclairage LED qui ne modifie pas l’apparence de la lumière. La conversion des luminaires historiques fait partie d’un vaste projet visant à installer un éclairage intelligent dans le centre de la ville. 

Un aspect ancien, avec la technologie LED

Le système utilisé pour convertir les anciens luminaires a été spécialement développé par Braun Lighting Solutions dans ce but, ce qui a permis d’adapter sans problème l’infrastructure existante. 

Les quatre manchons incandescents qui équipaient à l’origine les lampes au gaz ont été remplacés par quatre modules LED, recouverts d’un verre teinté dont les dimensions et la disposition imitent les manchons incandescents. On a ainsi l’impression de voir les manchons incandescents originels dans les luminaires. Il faut vraiment s’approcher de tout près pour voir la différence. Une lampe LED de 1,2 W au sommet de la lampe procure une lumière subtile traversant le verre satiné du côté supérieur du luminaire. Les lampes LED peuvent être allumées, éteintes ou réduites au besoin. La conception du système LED dans le luminaire permet d’évacuer la chaleur dégagée par les LED afin d’éviter toute surchauffe. 

Résultat

L’adaptation des luminaires permettra à la ville de Leipzig de diminuer annuellement ses frais d’électricité de 20 000 euros. Les lampes LED ne consomment que 22 W contre 85 pour les modèles précédents, ce qui correspond à une réduction de la consommation électrique de 89 369 kWh par an, soit une diminution de pas moins de 73,3 % et une réduction des rejets de CO2 de 60,8 tonnes par an. En outre, la longévité espérée du système LED dépasse les 90 000 heures, ce qui à terme devrait apporter une économie supplémentaire pour la ville. 

En plus des économies importantes et des avantages pour l’environnement, l’intervention n’a rien changé à l’apparence de l’éclairage dans cet environnement historique. Les habitants sont très satisfaits du résultat. 

Économie avant, pendant et après utilisation

En tant que partenaire du consortium cycLED, Braun Lighting Solutions a mis en pratique l’éco-innovation sur le plan technologique et non technologique. Étant donné que les modules et les circuits d’attaque LED proviennent du même fournisseur, il n’y a qu’un seul interlocuteur pour la mise en œuvre et l’entretien ultérieur, ce qui est un gage de collaboration efficace entre la ville et le fabricant. 

En mettant l’accent sur le recyclage des métaux rares, Braun Lighting Solutions (BRAUN) a adapté le développement de ses produits, la production des composants LED et la collecte des produits en fin de vie. En effet, certains composants LED contiennent ces matériaux en petites quantités. Pour augmenter le taux de récupération des métaux rares dans le processus de recyclage, il est très important de séparer du reste tous les composants qui en contiennent. C’est pourquoi, le fabricant collecte lui-même ses modules en fin de vie. 

En outre, Braun a mis au point un procédé de séparation plus facile des composants qui contiennent des métaux rares. Pour cela, il a modifié l’assemblage thermique du circuit imprimé LED au dissipateur thermique. Le fabricant n’utilise plus une colle thermique pour fixer le circuit imprimé LED au dissipateur thermique. Il est ainsi plus facile et meilleur marché de séparer les composants, et, en outre, il est possible de réutiliser les dissipateurs thermiques pour la fabrication de nouveaux modules. Cette modification réduit les frais ainsi que la pression sur l’environnement. Chaque dissipateur thermique réutilisé réduit la consommation d’énergie utilisée pour produire l’aluminium. Une diminution de la consommation d’aluminium réduit aussi la pollution et le prix de revient du matériau et du produit. 

L’auteur de ce texte est Nicky Constabel de Braun Lighting Solutions, qui fera une intervention sur « Eco-innovation process at Braun and Riva » lors de l’atelier « How to truly eco-innovate in the lighting industry? » le 11 février.