Le plus grand défi de l'économie circulaire

Notre société a perdu le contact avec la matière. Nous sommes nombreux à ne rien savoir sur les matériaux, et donc aussi sur la fabrication des objets. D'après le professeur Mark Miodownik, qui fera une intervention lors du Circular Economy Day, le premier pas vers l’économie circulaire consiste à se (ré)approprier ces connaissances et ces compétences.

Mark Miodownik est professeur, chercheur et directeur de l’Institute of Making à l’University College de Londres. C’est l’un des plus grands spécialistes en innovation des matériaux. Mark Miodownik a beau être un scientifique, il estime que le plus grand défi consiste à induire un changement dans notre manière de voir les matériaux.

Inventer de nouveaux matériaux implique de réfléchir à la façon de maximiser leur cycle de vie et à ce qu’on en fera après. C’est pourquoi Mark Miodownik se concentre notamment sur les matériaux qui se réparent tous seuls. Par exemple, les routes, dont l’entretien coûte cher aux pouvoirs publics, pourraient régénérer elles-mêmes leur revêtement. Grâce à un nouveau type d’asphalte autoagglomérant, on pourrait allonger la durée de vie des routes et réaliser d’importantes économies.

Révolution culturelle

La conception avec des matériaux innovants ne doit d'ailleurs pas se limiter aux propriétés utiles et fonctionnelles. On peut aussi penser à des produits esthétiques qui s’intègrent dans notre univers et jouent un rôle culturel. Par exemple, le smartphone, que nous conservons en moyenne deux ans. Garder un smartphone toute une vie relève de l’exploit dans un monde où la mode et les tendances poussent sans cesse à la consommation.

L’innovation des matériaux n’est donc pas qu’une question de technologie : notre société, notre éducation et surtout les modèles commerciaux qui régissent notre économie doivent changer. ‘Durer plus longtemps’, ‘maintenir les matériaux le plus longtemps possible dans le cycle économique’, ‘modifier en profondeur la manière dont nous produisons, vendons et consommons’ sont autant de préoccupations au cœur de l’économie circulaire, mais le grand défi est culturel, pas technologique. 

Vous voulez en savoir plus sur la vision de Mark Miodownik et découvrir ce que l'économie circulaire peut apporter à votre entreprise ? Assistez au Circular Economy Day!

(Source photo au dessus : http://blogs.nature.com)