Le large potentiel des nano revêtements chimiques appliqués par voie humide

Améliorer les propriétés d’un objet, ou lui ajouter des propriétés nouvelles, peut être très facile avec les revêtements chimiques appliqués par voie humide. En partant des précurseurs liquides réagissant entre eux, il est possible d’ajouter plusieurs fonctions par application d’un traitement en une seule couche. Les matériaux obtenus sont les dénommés composites organiques-anorganiques.

Les composants des hybrides sont des nanoparticules anorganiques et/ou des liaisons sol-gel qui interagissent avec un polymère organique. Les polymères organiques procurent la flexibilité et l’usinabilité, tandis que les composants anorganiques ajoutent au matériau traité la stabilité mécanique et thermique. Les deux phases peuvent inclure un nombre de fonctionnalités intéressantes, par exemple :

  • propriété hydrophobe
  • propriété hydrophile
  • résistance aux produits chimiques
  • biocompatibilité
  • propriétés optiques
  • propriétés électriques
  • ...

Parce qu’ils permettent de combiner ces différentes fonctionnalités, les revêtements hybrides présentent un vaste potentiel d’applications dans beaucoup de domaines, parmi lesquels :

  • secteur de l’énergie
  • secteur automobile
  • secteur des loisirs
  • secteur de l’électronique
  • ...

Vous souhaitez découvrir les multiples possibilités des nanorevêtements chimiques appliqués par voie humide ? Dans ce cas, participez le 15 janvier au séminaire 'Optimise your coating using nanotechnology'! Pour les informations détaillées et l’inscription : http://www.sirris.be/agenda/optimise-your-coating-using-nanotechnology