La cathédrale Saint-Lambert revit à Liège

La cathédrale gothique Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège était une des plus grandes d'Europe avant sa destruction au cours de la Révolution liégeoise, à partir de 1794. Elle pouvait contenir 4000 personnes. 

Une maquette en bois et carton de l'édifice, datant des années 70, est conservée au musée du Grand Curtius, mais des fouilles réalisées en 1990 et l’analyse de documents iconographiques ont poussé les historiens de l'art à revoir certains détails pour se rapprocher de la réalité historique. 

La Ville de Liège a souhaité réaliser une maquette 1/100 plus pérenne, en bronze, de la construction, qui tiendrait compte de ces nouvelles découvertes. 

Le designer et maquettiste Pierre Jacob a été choisi comme maître d'œuvre de ce projet. 

A partir d'un scanning 3D de l'ancienne maquette, le bureau Hors-série a reconstruit les volumes en intégrant les corrections et en complétant les éléments manquants. 

Après la détermination de 96 pièces calibrées par le designer pour un assemblage facile et précis en tenant compte de la manipulation et des gabarits de moulage, Sirris a re-travaillé les fichiers 3D pour les rendre "imprimables" et compatibles avec le procédé de fonderie : correction des défauts, élimination des interférences entre les pièces, mise à épaisseurs constantes…

Vu les délais très courts, le grand nombre de pièces à fabriquer et l’absence de fissuration des moules carapace, les modèles ont été imprimés en poudre PMMA puis infiltrés de cire chez Voxeljet, partenaire de Sirris, dont la technique permet une excellente résolution, une grande précision et des déformations minimales, caractéristiques indispensables pour la coulée en cire perdue qui a suivi.   

Après un assemblage "à blanc" des modèles ajustés par Pierre Jacob, la Fonderie d'art Harzé a coulé directement les pièces en bronze à partir de ces modèles perdus.  

L'assemblage final a débouché sur une maquette de bronze de 400 kg et 2m x 1m et 1.2 m de haut.

Présentée lors des Journées du Patrimoine, la maquette est exposée actuellement sur des supports provisoires dans la cour de l’Hôtel Somzé à coté de l’office du tourisme de Liège. Elle sera plus tard installée Place Saint-Lambert et deviendra le point de départ des circuits touristiques.