Depuis ce 23 février, Delhez Tôlerie, L'Oréal - Usine de Libramont, Cargill et Danone sont les nouvelles « Factory of the Future » de 2021. De leur côté, Continental, Provan, St-engineering (anciennement Newtec), Borit et Nuscience ont réussi à renouveler leur titre de « Factory of the Future ». Cela porte le total des Factory of the Future en Belgique à 42 entreprises.

« Une crise, c’est toujours l’occasion idéale de réfléchir à son entreprise, à ses produits et à ses processus », explique Bart Maeyens, General Manager chez Modular Lighting Instruments à Roulers. Il partage avec enthousiasme son expérience avec le Crisis Code Cracker. Ce plan d’action en 3 étapes conçu par Sirris aide les entreprises du secteur technologiques à sortir plus fortes de la crise. « Une expérience extrêmement positive qui nous a permis de gagner beaucoup de temps et de trouver de nouvelles idées. Je la recommande vivement à tous les entrepreneurs. »

Innover avec des entreprises partenaires de Flandre, de Wallonie ou de Bruxelles et participer à un projet transrégional de recherche ou développement ? Le programme BEL-COO est fait pour vous !

Afin de soutenir mieux encore ses clients et leur permettre d'évaluer l'impact des technologies sur leur produit final, Spiromatic a mis en place une boulangerie expérimentale avec laboratoire annexe. L'expert en boulangerie y analyse le produit et le processus de production dans une démarche scientifique, afin de pouvoir prodiguer des conseils sur les optimisations nécessaires. La société a récemment mis au point un logiciel d'analyse de la mie.

Au vu de la gravité de la situation, nous avons, nous aussi, pris les décisions et mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité et la santé de tous nos collaborateurs, tout en veillant à préserver au maximum la continuité de nos activités et surtout à continuer à vous accompagner dans la réalisation de vos projets d’innovation.

Le producteur alimentaire Vandemoortele voulait optimiser sa production, envisageant de recourir à des cobots. Il ne disposait toutefois pas encore de l'expérience nécessaire. Une installation de test a démontré les possibilités et a permis à l'entreprise de passer à l'étape suivante.

En 2019, peu d’entre nous auraient pu prédire ce que 2020 allait nous réserver. Pourtant, Sirris se préparait déjà depuis un certain temps, elle-même ainsi que l'industrie, à un avenir digitalisé dans lequel les entreprises devraient être plus résistantes, plus agiles et plus fortes. Nous vous invitons à lire notre rapport annuel pour en savoir plus à ce sujet.

Alors que la pandémie de coronavirus bat son plein, la prévention des infections est plus que jamais d'actualité. Le réseau européen AMiCI ePlatform, dans lequel Sirris est également impliqué, vise à accélérer l'acquisition de connaissances sur les nouvelles surfaces antimicrobiennes. Celles-ci doivent devenir un outil de lutte contre les bactéries résistantes, un ennemi de plus en plus puissant dans les hôpitaux. Afin d'introduire les connaissances acquises sur le marché, ce projet va être suivi d'une ePlatform. Celle-ci se veut un outil de banc d'essai, dans toute l'UE, pour les solutions de revêtement antimicrobien qui arrivent sur le marché dans le secteur des soins de santé.

Suite à la propagation de l’épidémie de Corona virus, Sirris a aussi dû prendre des décisions et mesures drastiques afin d’assurer la sécurité et la santé de tous nos collaborateurs, tout en veillant à préserver au maximum la continuité de nos activités. Vous pouvez encore compter sur nous !