Gestion en interne de vos flux de déchets : une méthode efficace anti gaspillage !

Pour toute entreprise manufacturière, la gestion en interne des flux de déchets et sous-produits est une possible source de revenus complémentaires. Une méthode efficace qui permet de réduire le volume des déchets, ou de vendre les sous-produits, ou d’exploiter de manière plus efficiente  les matières premières résiduelles. Pendant le séminaire organisé le 26 octobre, Sirris et Agoria vous révèlent quelle est l’approche optimale à mettre en oeuvre.

Si vous décidez que votre entreprise doit prendre en main la gestion de ses déchets, il est utile de commencer par un schéma détaillé mettant en évidence le trajet des flux. La collecte des données permet de localiser rapidement les endroits où sont générés les déchets inhérents au procédé de fabrication, et à quelles étapes il est possible d’intervenir pour réduire le volume des déchets et… les coûts. 

Récupération de matières premières

A part les flux de déchets, votre entreprise génère sans doute également des flux de sous-produits - une source de matières premières souvent gaspillées. Certes, il est toujours possible de trouver acquéreur pour les sous-produits ou les résidus de matières premières, mais rarement au prix d’achat initial. Par conséquent, il est préférable de les exploiter de manière plus efficiente, ce qui permet de réduire le volume des approvisionnements.

Pour cela, il faut d’abord savoir exactement quelles sont les pertes de matériau par unité de produit fini et les facteurs à l’origine : concept du produit, méthode des approvisionnements, complexité du portfolio des produits, procédé de production,... Ce qui vous permet de savoir où il faut intervenir pour supprimer les sources du gaspillage.

Comment procéder ?

Nous vous présentons la manière de faire pendant le séminaire que nous organisons le 26 octobre sur ce thème, avec la participation d’Agoria. Nous vous montrons comment éviter les déchets et le gaspillage, où se situent les sources de coûts, et que faire pour valoriser au maximum les flux de déchets.

Vous avez des questions ? Prenez contact avec notre expert Thomas Vandenhaute via thomas.vandenhaute@sirris.be.

Eco-conformité proactive : un avantage concurrentiel !

Anticiper les nouvelles prescriptions de la législation environnementale : un solide avantage concurrentiel pour vos produits et procédés de fabrication. Prenez de l’avance sur les inévitables changements. Vous évitez ainsi le risque de perdre votre part de marché et les coûts plus élevés d’une adaptation réalisée a posteriori ; vous prolongez le cycle de vie de vos produits, vous améliorez l’image de marque de votre entreprise,…

Toutefois : les exigences de la législation environnementale sont toujours plus complexes et plus strictes. Le risque de passer à côté de l’une ou l’autre mesure devenue contraignante est de plus en grand, ce qui implique le risque de développer, ou continuer à vendre, des produits qui ne sont pas (ou qui ont cessé d’être) en conformité avec la législation. Pour rester au courant de tous les changements apportés à la législation environnementale et ainsi pouvoir réagir au bon moment, avec les innovations technologiques adéquates, nous définissons avec Agoria une nouvelle offre, focalisée sur les produits technologiques particulièrement concernés par l’évolution de la législation.

Vous souhaitez un appui concernant des sujets bien précis ?

Adressez-vos suggestions à Thomas Vandenhaute via thomas.vandenhaute@sirris.be ou à Dirk De Moor (Agoria), via dirk.demoor@agoria.be.

Plus d'info dans notre article Techniline.

(Source photo ci-dessus: Paul Bulteel, livre cycle & recycle)

Tags: