Les fraises en carbure monobloc sont les outils les plus utilisés dans la quasi-totalité des ateliers d'usinage. Les ingénieurs procédés sont toujours soucieux de réaliser des gains de productivité en réduisant le coût de l'outillage et le temps d'usinage tout en diminuant le coût par pièce afin d’augmenter les marges.

L'efficacité de l'usinage d'une pièce dépend en grande partie de la dynamique structurelle de tous les composants impliqués dans le processus. On peut la considérer comme deux systèmes : le premier concerne la machine-outil, qui comprend les entraînements dans la broche, le porte-outil et l'outil de coupe, tandis que l'autre concerne la pièce à couper et le réglage du dispositif de fixation. Pour qu’un processus de coupe soit efficace, il faut donc tenir compte de la dynamique des deux systèmes.

Les structures sont déjà largement utilisées pour ajouter des fonctionnalités aux surfaces. La nature en est le meilleur exemple. Pour transposer cela aux applications techniques, il faut toutefois tenir compte des limites et des possibilités des différentes méthodes de production (actuelles).

YouniQ Machining est une start-up flamande établie à Zonhoven dans le Limbourg et spécialisée dans l’usinage de composants en aluminium. Ce qui rend cette entreprise résolument unique, c’est le fait que l’ensemble du processus depuis l’offre jusqu’au programme NC se déroule de manière totalement automatique.

Le salon EMO a ouvert récemment ses portes à Hanovre. Ce salon, dont le thème est l’usinage, était placé cette année sous le signe de l’Industry 4.0. Tongtai y présentait la VU5, une machine permettant de fraiser en s’aidant d’ultrasons.

Parmi les stratégies d’usinage HPC (high-performance cutting), le fraisage trochoïdal est une méthode efficiente pour réaliser l’ébauche (des matériaux difficilement usinables), d’autant plus que l’arête de coupe est utilisée sur une plus grande longueur. Pour améliorer davantage encore la productivité, l’université de Karlsruhe a développé une variante de la stratégie de fraisage trochoïdal, à savoir : le fraisage épicycloïdal.

L’usinage des matériaux durs, la céramique par exemple, exige beaucoup de temps. Surtout avec les méthodes d’usinage classiques, comme le disque de meulage. Toutefois, il existe des nouvelles techniques alternatives pour faciliter et accélérer le travail, notamment le fraisage assisté par laser.

L&D Jet Techniek à Diest, spécialiste de la découpe par jet d’eau, est la première et la seule entreprise du Benelux à investir dans les machines hybrides de fraisage et de découpe par jet d’eau. La découpe par jet d’eau est connue depuis longtemps comme une technologie permettant de découper à vitesse élevée des pièces de grandes dimensions avec une bonne qualité de finition, même avec des matériaux difficiles à travailler comme le titane, les composites en plastique et en fibres de verre.