Focus on your business, leave your IT infrastructure to the cloud: tour d’horizon - Partie 4

     

      

Pierre De Landsheere – Stone Internet Service: « Le meilleur service est celui d’un partenaire local, proche du client. »

De l’écosystème cloud présenté par Pierre De Landsheere, l’on retiendra surtout la valeur ajoutée des acteurs locaux. Pour leurs logiciels, de grands fournisseurs se basent immédiatement sur le cloud et offrent peu de solutions personnalisées. Les sociétés d’hébergement et fournisseurs locaux font la différence en proposant d’avantage de flexibilité et de services

Chez ces fournisseurs, l’on perçoit une collaboration plus étroite entre le client, le développeur web et l’hébergeur. Chacun apporte sa pierre à l’édifice au travers de ses connaissances et partage en outre les responsabilités. Ainsi, l’ensemble du développement – de la planification au code – est confié à l’agence web tandis que l’hébergeur se charge du fonctionnement et de la surveillance. 

Autre avantage des partenaires locaux sur lequel Pierre a attiré l’attention : les « load tests », par lesquels les critères de mesure sont préalablement définis l’un par rapport à l’autre. Ces essais permettent d’analyser le comportement de l’utilisateur et d’améliorer le code. Le client est donc sûr de disposer d’une infrastructure résistant aux plantages

Mais le principal atout des entreprises cloud locales reste, selon Pierre, leur proximité : les projets sont adaptés aux souhaits du client, qui peut s’adresser à un gestionnaire de projet en qui il a confiance. Celui-ci est responsable de son projet et réagit de manière proactive afin de le mener à bien. Autrement dit : « Les SLA se concluent entre entreprises, le sens des responsabilités relève du facteur humain. »   

Cette série d’ateliers a été organisée par Sirris et Agoria, dans le cadre du projet Nebucom. Au travers de ce projet, Sirris, Agoria, LSEC et iMinds souhaitent aider les entreprises logicielles en Belgique à explorer les opportunités de l’IaaS.