Focus sur les techniques de mesurage au Salon Précision 2016

Les 16 et 17 novembre, s’est tenu le Salon spécialisé 'Precisiebeurs 2016', à Veldhoven (Pays-Bas). Le département Précision de Sirris a participé à la réalisation de cet événement et présente un compte rendu, focalisé sur les techniques de mesure dans les halles de production.

Aujourd'hui, dans les ateliers ou halles de production, on mesure beaucoup de choses et rien n’est oublié : à la fois le produit, la machine, les appareils et l’environnement tout autour sont désormais concernés par les multiples opérations de mesurage. Les tendances ont un impact sur la métrologie. Dans les unités de production, on accorde de plus en plus d’attention aux aspects suivants : utilisation efficace des matériaux, flexibilité, transparence et émergence de nouveaux procédés. Tous ces aspects ont un impact sur les défis et les tendances que nous constatons dans la métrologie, qui se résument par les nouvelles exigences concernant la vitesse, la précision, sécurité et flexibilité des instruments. Dans la pratique, les réponses à ces exigences sont apportées par l’intégration des solutions logicielles, l’amélioration des interfaces d’utilisation, les solutions de mesure de haute précision, la métrologie sans contact, le nombre accru d’options de mesurage pour les ateliers de production, et des solutions portables et conviviales.

Les différents nouveaux produits présentés au salon reflètent ces diverses tendances:

Un exemple de l’évolution dans le logiciel de mesurage est le progiciel MiCAT Planner de Mitutoyo, développé en réponse à l’importance croissante du contrôle qualité dans la production. Le logiciel, en plus de réduire le temps de programmation, tient à l’oeil en permanence la qualité du mesurage. Alors que précédemment, les contrôles étaient réalisés dans un local séparé, aujourd'hui les machines de mesure des coordonnées (MMC) permettent de réaliser les mesures en ligne – directement dans la ligne de production, ou via un bypass. Ce ‘déménagement’ va de pair avec la mise en oeuvre d’un logiciel d’inspection CMM qui facilite la tâche des opérateurs de machine chargés du contrôle qualité. Sur la base du modèle CAO, le logiciel est intégrable dans le programme de mesure de la machine MMC. Les quelques informations à lui fournir sont les données CAO, les informations structurelles relatives à la machine MCC utilisée, et un petit nombre de paramètres à fournir par l’utilisateur, par exemple, la stratégie de mesure et le nombre de points à mesurer. Sur la base de ces informations, le progiciel calcule l’itinéraire le plus rapide et sans collision, vu le nombre minimum de repositionnement du palpeur. L’utilisateur peut ainsi s’éviter jusqu’à 95 pour cent du temps de programmation.  

Un exemple de flexibilité et rapidité des mesurages est le système de mesure sur cinq axes REVO de Renishaw (scannage haute performance, inspection sans contact et analyse de la finition de l’état de surface sur une seule machine MMC). Le système utilise un mouvement synchronisé et la technologie de mesurage sur cinq axes pour réduire dans toute la mesure possible les effets dynamiques du mouvement MMC aux vitesses de mesurage très élevées. La solution pour arriver à ce résultat : le mouvement rapide est réalisé par la tête de lecture, le mouvement linéaire lent est réalisé par la machine MMC. Le recours à un dispositif à stylet contribue à la précision et à la flexibilité du système. La flexibilité de mise en oeuvre résulte du fait que le système est amovible.  

Le Rotary Inspector de IBS Precision Engineering illustre qu’il est possible aujourd’hui de contrôler la précision des machines d’usinage pendant la production. Avec cet instrument, on peut contrôler rapidement le bon état de fonctionnement d’une machine-outil à cinq axes et de l’arbre rotatif; par conséquent, cet instrument peut jouer un rôle important dans la routine de maintenance. En effet, lorsque les performances d’une machine fluctuent sur les axes linéaires et rotatifs, on le constate en examinant les trajets de coupe visibles sur le produit fini. Cet appareil d’inspection signale immédiatement la précision de positionnement réelle de l’outil par rapport à la pièce à usiner, pendant les phases de coupe statique et dynamique sur la machine à cinq axes. 

Et pour terminer : une autre nouvelle technologie permet de mesurer ce qui n’est pas visible : le système de tomographie industrielle Metrotom de Zeiss réalise des mesures et inspections uniquement avec un scanner à rayons X. L’essai standard de validation, la technique de précision et le processus sophistiqué d’étalonnage garantit la traçabilité du système. Les trajets linéaires et la table rotative répondent, en matière de précision, aux plus strictes exigences des utilisateurs.

Tags: