Evaluation de la durabilité et des performances d’un système de revêtement avec l’enceinte de vieillissement accéléré QUV

Les tests de vieillissement artificiel permettent de pronostiquer la durée de vie probable et l’efficacité des revêtements. Une enceinte de vieillissement accéléré permet d’évaluer quelles sont les performances d’un système de revêtement, en beaucoup moins de temps que la méthode consistant à exposer les matériaux à l’extérieur.

La durée de vie et les performances d’un système de peinture ou de revêtement sont tributaires des facteurs climatiques et de l’environnement. Les tests de vieillissement accélérés sont très utiles pendant la phase de développement d’un système de revêtement amélioré : ils permettent d’évaluer plus rapidement la durabilité et les performances des revêtements, en comparaison avec la méthode traditionnelle qui consiste à installer les matériaux traités à l’extérieur - à la lumière naturelle et aux intempéries.

Pour réaliser des tests de vieillissement accélérés, on peut utiliser, par exemple, l’enceinte de vieillissement QUV de la firme Q-Lab. Cet appareil permet d’exposer les matériaux à des cycles de rayonnement UV et d’humidité, en alternance, de manière à simuler la lumière du soleil et l’humidité (rosée). On peut programmer également des séquences de pulvérisation d’eau sur les échantillons à tester, de manière à simuler les chocs thermiques générés par les averses.

La procédure de test est sélectionnée en fonction de l’application et des conditions environnementales et climatiques auxquelles les pièces traitées seront exposées dans la réalité. La sévérité du test de vieillissement est déterminée par la sélection du type de lampe, de l’intensité du rayonnement UV, des températures et de la durée des séquences de test, ainsi que par les réglages de l’alternance des cycles rayonnement UV/condensation, éventuellement en combinaison avec le paramétrage des pulvérisations d’eau. Pendant la période des tests, l’évaluation réalisée à différents intervalles de temps permet de mettre en évidence la progression de l’altération du revêtement, par exemple, modification des couleurs, ternissement, farinage, craquelures, etc.

Test de vérification de la durabilité des systèmes de pigmentation

Les entreprises qui souhaitent vérifier les performances de leurs systèmes de revêtement peuvent déléguer la réalisation des essais. La mise au point de la procédure d’essai la plus adéquate, l’évaluation correcte de l’altération du revêtement, et les conseils relatifs à la durabilité d’un système de revêtement : toutes ces activités font partie du domaine d’expertise de Sirris, qui dispose de l’expérience requise pour réaliser des tests sur les matériaux, en partenariat avec diverses entreprises.

A titre d’exemple, les experts du laboratoire Smart Coating Application Lab viennent de réaliser pour l’entreprise Polyvision (Limbourg) un test de vieillissement accéléré QUV sur un revêtement de céramique colorée appliqué sur des plaquettes d’acier, dans l’objectif d’évaluer la durabilité des systèmes de pigmentation. Les changements de couleur et le ternissement ont été mesurés après des intervalles de 500, 1.000 et 2.000 heures de test.

Avec les résultats du test QUV, la firme Polyvision a obtenu la confirmation de la stabilité des couleurs et de l’efficacité du revêtement, même après la période de 2.000 heures. Les essais ont également permis de montrer les différences entre les divers systèmes de pigments. Ces informations ont été très utiles à la firme Polyvision, dans la poursuite du développement de ses activités, et pour informer ses clients avec davantage de précision au sujet des performances de ses produits.  

Tags: