Pieter Jan Jordaens

Quand l’hiver est vraiment là et que les températures baissent, les patrouilleurs d’assistance routière ont souvent fort à faire. Les moteurs et les composants soufrent en effet des températures plus basses au point de tomber parfois en panne. Ce n’est cependant rien comparé aux machines et aux engins utilisés dans les climats extrêmes. Comment aborder la problématique ?