Depuis quelques années, l’utilisation et le comportement d’achat des consommateurs en matière de logiciels a fortement évolué. Le processus de prise de décision est passé de l'acheteur à l'utilisateur. Cette stratégie appelée croissance axée sur le produit (product-led growth, PLG) permet aux entreprises une croissance rapide et efficace en termes de capital.

L'économie numérique repose sur les données à très grande échelle (hyperscale) et les soins à très petite échelle (microcare). Il est essentiel de proposer des services en ligne évolutifs qui prennent en charge les tâches des consommateurs et/ou des utilisateurs professionnels d'une manière conviviale. Nous nous sommes demandé si les décideurs s’y intéressaient. Nous avons donc rencontré Nadja Desmet, fondatrice de Socialemediaburo.be et Someflex, proclamée ‘PME prometteuse de l'année en Flandre occidentale’.

Le 11 décembre prochain, EEBIC organise une conférence à propos du 'Cloud Product Management' à Anderlecht. L’événement se penchera sur comment le digital peut optimiser la gestion de produit. Notre expert Sirris, Nick Boucart, a été invité pour présenter le sujet.

Hyperscale et Microcare sont les plus importants moteurs de l'économie numérique. L'accent est mis sur des services en ligne modulaires qui réalisent le travail à faire des consommateurs ou des professionnels d'une manière orientée client. Comment les décideurs perçoivent-ils ce thème ? Nous avons posé la question à Stijn Vanorbeek, entrepreneur belge à succès, désormais actif aux États-Unis.

La problématique du manque d'accès aux données clients ne doit pas être considérée comme l’apanage des fabricants de produits. Pour les clients, principalement, cela se traduit par plusieurs complications financières : maintenance réactive et pas proactive, pas d'accès aux optimisations de produits futurs ou nouveaux et absence de services personnalisés. Le projet InsightProducts aide les entreprises à améliorer leur offre de produits et de services par l'acquisition et l'utilisation de données produits qualitatives en vue d'une servitisation numérique.

Hyperscale et Microcare sont les plus importants moteurs de l'économie numérique. L'accent est mis sur des services en ligne modulaires qui réalisent le travail à faire des consommateurs ou des professionnels d'une manière orientée client. Comment les décideurs perçoivent-ils ce thème ? Nous avons posé la question à Guy Van Wijmeersch, Director Innovation & Design Thinking chez Barco.

Votre entreprise envisage-t-elle de compléter son offre par un service numérique ou de se convertir à un tel service ? Voulez-vous mieux comprendre ce que ceci implique concrètement ? Dans ce cas, la formation de l’Agoria Academy « How to build a Digital Business », le 4 juin prochain, a été conçue exactement pour vous. Les formateurs sont des experts expérimentés qui ont accompagné plus de 400 entreprises numériques au cours de la dernière décennie.

Le modèle de revenus de la servitisation numérique, qui enrichit les produits physiques de services numériques, offre aux fabricants un large éventail de nouvelles possibilités, tout en apportant son lot de nouveaux défis. Sirris organise un atelier d’inspiration pour donner aux entreprises qui fabriquent des produits physiques et qui envisagent de proposer des produits intelligents connectés un aperçu de ce qu’est la servitisation numérique et de ses finalités, et pour les aider à l’appliquer. (langue véchiculaire = anglais)

À l'occasion de l’événement professionnel Advanced Engineering qui se tiendra les 22 et 23 mai prochains, Sirris organisera son propre programme de conférences. Pendant celui-ci, elle fera quatre présentations sur différents thèmes relevant de ses domaines de compétence, sous le titre « Future-proved products are light, smart and micro, to be achieved with advanced engineering methods » .

Le projet InsightProducts aide les entreprises à améliorer leur offre de produits et de services par l'acquisition et l'utilisation de données qualitatives sur les produits, en vue d'une servitisation numérique.