Détecter des contrefaçons

Les méthodes de scanning 3D haute vitesse permettent de lire des micro barres-codes à la surface des produits.

NANO 4 U et le constructeur de machines Romaco ont développé un système permettant la vérification optique de médicaments sous blister. La technologie tire parti des méthodes de scanning 3D à haute vitesse qui permettent de lire des micro codes à barres à la surface des produits. Les comprimés peuvent être marqués individuellement avec un code topographique qui sera scanné à travers l'emballage et vérifié par rapport à un code sur l'emballage. La lecture peut être très simple, via un pointeur laser par exemple, ce qui rend la mise en place du système relativement aisée.

La nouvelle technologie a été conçu pour ne pas affecter la vitesse de production.

Bien qu'elle soit développée d'abord pour l'industrie pharmaceutique, soumise à des réglementations strictes quant à la protection anti-contrefaçon, cette authentification peu coûteuse par reconnaissance d'un micro-code topographique peut s'appliquer à n'importe quel produit industriel. 

Source