Des matériaux inspirés de l’adhésif de la moule

Un aérogel graphène obtenu grâce à une colle à la dopamine et dont la capacité d'absorption est assez importante pour absorber des fuites d’hydrocarbures. Un adhésif résistant dans les milieux humides à partir des protéines des moules et des biofilms bactériens.

Pour s’accrocher aux rochers, les moules secrètent des filaments adhésifs appelés byssus à base de protéines qui contiennent de l’3,4-dihydroxyphenylalanine (DOPA). 

Un aerogel graphène absorbant 

Des chercheurs de l'Université chinoise de Xiamen combinent les propriétés adhésives de la moule avec les propriétés mécaniques du graphène pour produire un aérogel bio-inspiré dont la capacité d'absorption est très importante. 

Lire plus sur Techniline.