De la valeur ajoutée grâce à l’assemblage de matières hétérogènes

Réduction de poids, performances accrues, intégration de fonctionnalités... Vous recherchez de nouveaux procédés de production pour fabriquer des produits présentant une plus grande valeur ajoutée ? Une combinaison de matières dissemblables peut vous apporter la solution appropriée ! Le 24 octobre, Sirris, IBS, Agoria et Flanders Make organisent une journée d’étude sur ce thème. Nous vous présenterons plusieurs nouvelles technologies modernes pour assembler des matières hétérogènes.

Pas moins de neuf présentations seront proposées pour vous livrer une vue d’ensemble des techniques de soudage utilisées à l’échelle industrielle pour l’assemblage de matières hétérogènes.

Les possibilités du soudage par friction seront illustrées à l’appui d’une dizaine d’exemples, notamment dans les secteurs de l’aviation, des chemins de fer et de l’automobile.


Soudage par friction (Source : KUKA Systems UK Ltd.)

Deux techniques de soudage par explosion seront présentées : le soudage par explosion et le soudage par impulsion électromagnétique. Les possibilités du soudage par explosion seront exposées au travers d’applications dans les secteurs maritime, automobile et ferroviaire, où l’on utilise des assemblages d’acier et d’aluminium ou encore d’aluminium et de cuivre.   


Assemblages obtenus par soudage par explosion à base d’aluminium et d’acier et d’aluminium et de cuivre (Source : NobelClad)

Dans le cadre du projet Join’EM, le soudage par impulsion électromagnétique fait actuellement l’objet de recherches pour les combinaisons de matières aluminium-cuivre, aluminium-acier et aluminium-inox pour l’assemblage de produits plats ou tubulaires.


Soudage par impulsion électromagnétique du cuivre sur l’acier (Source : Institut Belge de la Soudure)

La présentation sur le soudage par diffusion abordera des combinaisons de matières impliquant l’aluminium, le titane, le cuivre et des superalliages pour des applications dans des réacteurs d’avions, des véhicules électriques, des systèmes sous vide et des centrales nucléaires.


Assemblage avec soudage par diffusion de l’aluminium au titane (Source : The Open University, Milton Keynes, UK)

Vous souhaitez en savoir plus sur ces possibilités et d’autres encore ? Consultez notre agenda pour obtenir tous les renseignements sur cette journée d’étude du 24 octobre.

La journée d’étude entre dans le cadre du projet « Multi Material Joining ». Sirris, Agoria, IBS et Flanders Make se sont associés pour mieux diffuser les connaissances pratiques des techniques d’assemblage auprès de l’industrie. Le projet est soutenu par le VLAIO.

Tags: