Hyperscale et Microcare sont les principaux vecteurs de l’économie numérique. Au centre, des services numériques extensibles qui répondent aux besoins des particuliers et des entreprises. Comment les décideurs envisagent-ils la question ? Nous nous entretenons avec Nicolas Vautrin et Kourosch Abbaspour Tehrani d'Innoviris, l'institut bruxellois pour la recherche et l'innovation.

En association avec imec et le DTAI research group of KU Leuven, le laboratoire EluciDATA de Sirris organisera une session spéciale consacrée aux pronostics basés sur les parcs de machines et à la gestion de l’état de santé des actifs industriels. Cette session aura lieu lors de la cinquième conférence européenne 2020 de la Prognostics and Health Management Society, qui se tiendra à Turin du 1er au 3 juillet. Participez-vous à des recherches sur ce thème ? Envoyez votre contribution avant le 31 janvier !

Le prix des capteurs connaissant une baisse rapide, les entreprises de fabrication attendent que leur déploiement massif de capteurs soutienne des services vitaux comme l’entretien prédictif, la gestion automatisée de la chaîne logistique ou encore la surveillance des opérations et de l'utilisation. Toutefois, les milliards de dispositifs IoT connectés, générant des quantités gigantesques de données, ne débouchent pas nécessairement sur des systèmes ou des produits intelligents. Ils ont par contre un impact direct sur les coûts. Le projet InsightProducts aide les entreprises à améliorer leur offre de produits et de services par une approche économique de l'acquisition et l'utilisation de données produits qualitatives en vue d'une servitisation numérique.

Le 27 janvier 2020, le nouveau mastercourse intitulé « Opportunités et défis de l'analyse de parc de machines » proposera des techniques pratiques d'analyse de parcs de machines.

Un aspect important du démonstrateur du Smart & Digital Factory Application Lab à Courtrai est l'intégration de données. Connecter les différents éléments des systèmes de production est l'une des six compétences d'une usine intelligente et agile.

Après trois éditions réussies, une quatrième édition du séminaire « Analyse des données au niveau d’un parc de machines afin d’en optimiser la maintenance et le fonctionnement » aura lieu le 24 septembre. Le séminaire se concentre sur les défis que représente l’optimisation de l’exploitation et de la maintenance d’un parc de machines fondée sur l’analytique des données et les stratégies de modélisation hybrides. En outre, le 25 septembre, un nouveau mastercourse intitulé « Opportunités et défis de l'analyse de parc de machines » proposera des techniques pratiques d'analyse de parcs de machines.

L'évolution des algorithmes basés sur les données permet la mise au point d’un nombre croissant d'outils d’IA pour le traitement d’image. La fourniture d'images d'outils aux modèles IA peut automatiser ce processus d'inspection. Les premiers pas dans cette direction ont été posés dans le cadre d'un projet de recherche récent.

La Communauté EluciDATA permet à ses membres de se mettre en contact avec des pairs et de se tenir au courant des technologies émergentes et des projets de R&D en innovation en matière de données et en intelligence artificielle. C’est dans ce cadre que seront organisés deux événements annuels : un Innovation Brokerage et un forum d'experts en technologie. Le premier Innovation Brokerage aura lieu le 23 avril, en même temps que le coup d’envoi officiel de la Communauté.

Le Data and AI Competence Lab of Sirris se penche actuellement sur le thème de l’analyse de parc de machines à travers plusieurs projets de recherche, tout en organisant des séminaires dédiés de sensibilisation. Bientôt, le laboratoire lancera également une plate-forme dédiée à l'analyse de parc de machines, afin d'aider les entreprises à adopter une approche basée sur les données d’un parc de machines.

Il était une fois deux royaumes, Datamania et Scienzia, qui rivalisaient sans cesse, non pas pour le pouvoir, mais pour la connaissance.