Les plastiques (ou composites) renforcés de fibres gagnent en popularité dans un large éventail de secteurs industriels en raison de leurs excellentes propriétés, telles que leur rigidité et leur résistance spécifiques et leur bonne résistance aux conditions environnementales. Toutefois, leur structure complexe pose également des défis, dont la détection des dommages. Ce neuvième livre blanc met l'accent sur les contrôles non destructifs.

Quelles sont les clés pour amorcer un recyclage et un traitement de la plus haute qualité des grandes structures composites ? Lors de l'événement de clôture du projet CompositeLoop le 5 juin, vous aurez un aperçu de l'état d’avancement, des pistes les plus prometteuses et des mesures d'accompagnement qui peuvent les soutenir.

L'événement JEC qui se tient chaque année à Paris donne aux professionnels l'opportunité de rencontrer l'industrie des composites. Que peut-on retenir de l'édition 2019 ?

Comment (re)concevoir des produits en composites à base de plastique renforcé de fibres ? Durant ce cours, qui se déroulera les 6 et 7 mai 2019, l'attention sera portée sur le choix des matériaux, la conception structurelle, la connaissance des procédés de production possibles et la manière d'évaluer le produit fabriqué.

Le 16 janvier a eu lieu l'atelier sur le recyclage des matériaux composites provenant des flux de déchets mixtes des yachts et des bateaux. Au cours de cette séance de travail interactive, les participants ont pu partager leurs expériences et leurs attentes en matière de recyclage de ces navires.

Comment les matériaux composites soutiendront-ils l'avenir de la mobilité et que pouvons-nous apprendre des tendances et des innovations actuelles ? C’était les questions auxquelles le symposium « Les composites en mobilité durable » entendait apporter une réponse le 30 janvier à Gand.

Sirris étudie la mise en œuvre de composites à fibres naturelles sous différents aspects : moulage, assemblage, contrôle qualité. Les résultats sont très intéressants.