CES 2017 - un aperçu du futur III - Les robots

Le salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas témoigne de la naissance d’un écosystème pluridisciplinaire et décentralisé permettant une interaction physique avec l’internet.

« Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ? ». Cette célèbre question aurait vite trouvé une réponse au salon CES de Las Vegas, tant le nombre d’assistants virtuels était important. Du robot de maison capable de centraliser tous les appareils connectés de l’habitation au frigo connecté en passant par le dressing capable de vous sortir la tenue à enfiler en fonction de votre humeur et de celle de la météo, l’heure est à l’intelligence artificielle déclinée à toutes les sauces.

En fer de lance, Amazon Alexa et son système ouvert capable de transformer le moindre fer à repasser en HAL 9000 de la maison. N’importe quel objet embarquant Alexa peut parler, lire de la musique, faire des listes de tâches, régler des alarmes, lancer des podcasts et des livres audio, donner la météo, le trafic et d'autres informations en temps réel, tout en contrôlant des appareils intelligents. Ouvert, facile à programmer, compatible : Alexa propose un véritable écosystème capable de donner vie aux objets les plus inertes.

Derrière Alexa, Google, Microsoft et Apple tentent de s’engouffrer également dans la voie avec Google Assistant, Cortana et Siri.

Le but est l’intégration des données issues du net, du cloud, de l’objet en lui-même et de son environnement. La reconnaissance vocale étant la partie émergée de l’iceberg, les assistants virtuels se multiplient tels des Gremlins des temps modernes.

Frigo Samsung capable de vous proposer une recette en fonction de ce qu'il y a dans votre frigo

Robot éducateur pour éduquer vos enfants

Robot Aspirateur à abandonner dans un aéroport

Coach personnel de Panasonic

Robot balle de golf 'Rolling Bot' de LG capable de vous battre au 100 m

Le LG Hub Bot le nouveau majordome de toute masion connectée

Toutes ces innovations un peu bling bling ne devraient pas nous distraire de ce qui est en train de se passer : la naissance d’un écosystème pluridisciplinaire et décentralisé permettant une interaction physique avec l’internet, un peu comme si le réseau sortait de l’écran pour envahir le monde physique réel !

Si vous combinez l’augmentation de la puissance et de la rapidité de calcul des puces électroniques, l’élargissement des bandes passantes de télécommunication, les progrès des algorithmes de l’intelligence artificielle et une standardisation grandissante des protocoles de communication, vous obtenez le nouvel écosystème robotisé détonant dans lequel vous naviguerez dans les 10 prochaines années.

Tags: