CES 2017 – un aperçu du futur I

Au salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, plus de 4000 exposants définissent le futur, des start-ups comme des grands groupes.

S’il y a bien un salon qui permet d’entrevoir ce que sera le futur c’est bien le salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas qui revient chaque année. En effet, avec un marché estimé à plus de 292 milliards $ sur le seul territoire américain, toutes les entreprises du monde se battent pour présenter le téléphone le plus innovant, la TV la plus grande, la voiture la plus connectée.

Cette année encore, des tendances fortes se confirment.

  • La croissance du marché de la réalité virtuelle estimé à 79% en termes d’appareils et à 43% en termes de revenus pour un total estimé à 660 millions $.
  • L’explosion du marché du drone qui, avec une croissance prévue de 40% en appareils et en revenus, devrait atteindre plus de 1.5 milliard $.
  • La maturité du marché de la domotique, avec un accroissement de la demande estimé à 60% pour atteindre 3,5 milliards $.
  • L’apparition des appareils assistants virtuels que l’on prévoit en termes de croissance à plus de 50% pour un CA estimé de 600 millions $.

Autant dire que pour fêter ses 50 bougies, le salon CES et ses 4000 exposants avaient mis les petits plats dans les grands, tant pour les start-ups qui n’ont jamais été aussi nombreuses, qu'également pour les grands groupes (Samsung, LG, Sony, etc..) qui, sur des stands immenses, présentaient leurs concepts et dernières innovations.

Justement, en termes d’innovation, la tendance de l’Internet des Objets (IoT) explose réellement dans tous les domaines. De la brosse connectée de l’Oréal au bar connecté de Pernod-Ricard, les grandes multinationales se mettent elles aussi à décliner des produits connectés tous azimuts. La tendance est massive et décomplexée, mais s'il faut parfois à se questionner de l’utilité de la chose.

Brosse connectée l’Oréal

Bar connecté Pernod-Ricard

Bouilloire connectée

Le moindre objet peut trouver son double connecté à la CES. Du collier pour chien à la poêle à frire.

De cette évolution « smart » des objets, certains marchés se démarquent très nettement, avec en tête de peloton le marché de la santé et du sport. On mesure tout ce qui bouge, qui grossit, qui chauffe ou qui se déplace.

Capteur d'effort musculaire

Sleep Number 360 Smart Bed qui adapte sa fermeté en fonction d'un algorithme d'intelligence artificielle 


Bloomlife qui contrôle la grossesse. Start-up d'un liégeois basé à San Francisco

Mio Gloal PAI qui convertit la santé quotidienne en chiffre personnalisé

Enfin le marché de la robotique et de l’assistant personnel fait son apparition à des prix enfin plus démocratiques, ce qui permet d’espérer dans quelques années avoir tous chez soi un robot ménager capable d'aider à nettoyer, à ranger le linge ou à cuisiner.

Robot aspirateur de Panasonic

Robot LG qui vous reconnait et vous parle

Toutes ces innovations contribuent forcément à la génération continue de milliards de données qui sont de plus en plus facilement intégrées sous forme de plateforme, d’algorithme et de modèles mathématiques. De quoi prédire un avenir prochain où votre expresso préféré sera automatiquement préparé pendant que vous effectuez un vol transatlantique, sans que vous n’ayez à demander quoi que ce soit.

Dans un prochain article, nous analyserons plus en profondeur le marché de la réalité virtuelle, du drone et de l’assistant personnel.