Ce que nous retenons de notre visite au Salon de Hanovre 2016

Cette année, le Salon de Hanovre, le plus grand salon industriel du monde, était placé complètement sous le signe Industrie 4.0. Sirris était de la partie. Nous avons dressé la liste des principales tendances et nouveautés.

Industrie 4.0 est une vision de l’avenir annoncé pour le secteur industriel, la vision d’un univers où les machines, les produits, les sites de production, les systèmes, etc. vont dialoguer et se partager les données, notamment via l’internet. Cette manière d’envisager l’avenir fait naître des idées qui peuvent mener à des modèles économiques innovants et une nouvelle création de valeur.

Le concept est devenu rapidement un terme en vogue dans beaucoup de secteurs. Il n’est donc pas surprenant que les organisateurs du Salon aient choisi “Industrie 4.0” comme fil rouge. Plusieurs entreprises technologiques de premier ont présenté des applications intéressantes et innovantes. Voici un aperçu.

Vu au Salon

  • Solutions de Siemens pour la numérisation du cycle du produit et de la production dans l’industrie automobile. Les systèmes présentés garantissent un “time-to-market” plus court et une méthode de production plus flexible, plus efficiente. 
  • Technologie, notamment de Beckhoff (entreprise spécialisée dans l’automatisation), qui permet d’intégrer les procédés de production en faisant usage des systèmes MES (systèmes d’information pour le monitorage et le pilotage de ces procédés). Le résultat est une ligne de production dont les composants sont particulièrement faciles à intégrer dans des nouvelles architectures. 
  • Une présentation de l’usine intelligente SEW-Eurodrive, où les principes du concept Industrie 4.0 sont d’ores et déjà mis en pratique. L’usine est composée d’unités de travail distinctes, interconnectées via des “Cyber Physical Systems” (réseaux d’ordinateurs et d’objets physiques). 
  • Franka Emika : un bras robotique léger à sept axes, pour une coopération efficiente entre les humains et le robot. Il s’agit d’un cobot facile à programmer, flexible, très sensible et beaucoup moins cher que les autres modèles sur le marché.

Vous souhaitez le rapport complet de notre visite au Salon de Hanovre, qui passe en revue les plus récentes applications fondées sur le concept Industrie 4.0 ? Il est disponible dans son intégralité sur Techniline.