BMT Aerospace investit avec succès dans la transformation des copeaux

Lors de l'événement ‘Gagner de l'argent avec les copeaux, comment faire ?’ le 14 septembre, nous avons pu constater qu’on sous-estimait la valorisation des copeaux métalliques. BMT Aerospace démontre que les perspectives sont intéressantes.

La réglementation du traitement des déchets se durcit, rendant obligatoires les sols étanches aux liquides avec séparateur à hydrocarbures et d'évacuation. Si ce n’est pas (encore) obligatoire pour les entreprises de production, il est conseillé de prévenir aussi la pollution due au déversement involontaire d'émulsions (par exemple un conteneur de déchets qui fuit). Dans de nombreuses entreprises, de tels déversements accidentels surviennent aux endroits où les copeaux sont récoltés, déversés dans des conteneurs, stockés temporairement, etc. Le coût d’un assainissement des sols peut vite s’envoler à cause des études nécessaires, de l’ouverture du sol, des échantillons, de la réhabilitation, de la pose d’un nouveau sol, de l’impact sur les activités opérationnelles, etc.    

Dans ce cadre, BMT Aerospace a présenté un témoignage particulièrement intéressant lors de l'événement. Cette société de Flandre occidentale usine de l’acier fortement allié en pièces pour l’aéronautique. Après le processus d’usinage, une série de traitements de surface sont nécessaires qui utilisent d’ordinaire des produits, conformément aux exigences de l'aéronautique, mais avec un risque plus important pour l’environnement. BMT Aerospace a ainsi acquis des connaissances approfondies des risques pour la sécurité et l’environnement liés aux produits utilisés.

Infrastructure adaptée

Les copeaux issus du fraisage (environ 80 tonnes par an) sont récoltés dans des bacs en plastique étanches sur roues. Depuis 2014, ils alimentent une installation de compactage composée d’un système d’égouttage, d’un brise-copeaux et d’une machine de briquetage. L’ensemble se trouve sur un sol étanche avec revêtement antidérapant pour garantir un environnement de travail sûr. L’entreprise peut ainsi éliminer correctement les copeaux avec un impact minime sur l’environnement.

La procédure de sélection de l’installation comportait entre autres un test fonctionnel, à partir d’un scénario du pire (sur la base de la nature et du volume des copeaux). On a ainsi défini le dimensionnement. Il était nécessaire de former le personnel, en particulier à l’importance de la pureté des copeaux et à la prévention des déversements accidentels. La gestion opérationnelle de la machine a été confiée à deux opérateurs, qui sont devenus propriétaires de la transformation qualitative des copeaux.    

Valeur ajoutée

L’investissement dans l’installation n’est pas directement amorti par un meilleur rendement des matériaux, mais il est très précieux parce qu’il offre un environnement de travail plus sûr, plus propre, et surtout avec un risque pratiquement nul de pollution accidentelle du sol. On évite aussi les fuites durant le transport vers une entreprise de transformation de la ferraille, réduisant ainsi le risque de dommages indirects.

Pieter Collier, coordinateur HSE chez BMT Aerospace, a fait part de son expérience lors de l'événement : « Pensez à la logistique interne et externe, ainsi qu'aux éventuels rejets accidentels. En maintenant tout en surface, on réduit le risque de détection tardive des problèmes. C’est pourquoi nous nous sommes penchés en particulier sur les fuites possibles d'émulsions : sol étanche, revêtement antidérapant, réservoirs avec sécurité anti-débordement, signaux d'alarme, stockage couvert, etc. Par ailleurs, nous avons mis en place un plan d’entretien périodique (5S) et un plan de nettoyage, afin aussi de détecter rapidement les éventuelles irrégularités. »

Lors de l’événement, d’autres thèmes ont été abordés, pour lesquels il y a une demande de bons exemples pratiques. Le problème des déchets de polissage a aussi été mis en avant. Il faut également explorer le potentiel de recyclage des émulsions en lubrifiants synthétiques. Vous avez des questions sur ce thème ? Contactez-nous ! Nous organiserons un nouvel atelier au printemps pour explorer ces thèmes.   

Cet article a été écrit dans le cadre du projet ‘'Eco-compliance als competitief wapen’, avec le soutien de Vlaio.

Tags: