Atouts de l’usine de fabrication additive intégrée

AM Integrated Factory

Sirris investit dans un projet d’intégration de la fabrication additive et des opérations de finition connexes sur les lignes de production de notre industrie. Elle entend ainsi proposer une solution à même de relever les défis d’aujourd'hui et de demain.

Si les volumes de production en fabrication additive sont encore faibles actuellement, une production à l’échelle industrielle risque d’être problématique à l’avenir. Pour produire de plus gros volumes de pièces en fabrication additive de manière automatisée, flexible, suivie et connectée, il faut développer les connaissances et technologies nécessaires dans ce domaine. La fabrication additive pourra ainsi être intégrée aux systèmes de production, tant existants qu’en développement, au sein des entreprises.

Nous n’en sommes qu'aux débuts du processus d’intégration, qui vise surtout à proposer des solutions autonomes intégrées reposant sur la fabrication additive pour des applications très spécifiques. Une intégration aux opérations de production à une échelle industrielle requiert une approche multidisciplinaire, qui allie le savoir-faire en production et dans les technologies à divers niveaux, notamment (évidemment) la fabrication additive, l’usinage de précision, la production numérique, les usines transparentes et les structures de production agiles/flexibles.

First-time-right

Du point de vue des technologies de production, Sirris rassemble dans son usine de fabrication additive ses connaissances de pointe en production de précision et en fabrication additive. Nous nous attelons à exploiter et développer les connaissances en matière de production pour combiner les possibilités de production ‘first time right’ en fabrication additive et la production de précision dans la phase de finition.

Étant donné que la fabrication additive et la production de précision (notamment par fraisage ou texturation laser) exigent de lourds investissements, il est essentiel de n’y recourir que pour produire des pièces à haute valeur ajoutée. L'association de ces technologies doit encore renforcer cette valeur ajoutée. Il est également essentiel d’adopter une démarche first time right pour que cela soit économiquement viable. Les évolutions technologiques de Sirris se concentreront sur l’enrichissement des connaissances en production first time right avec l'association de ces deux technologies de production.

Productivité vs variabilité

Dans une perspective d’industrialisation, l’usine de fabrication additive intégrée comble l’hiatus entre l’industrialisation, qui a besoin de productivité et de prévisibilité, et la variabilité, réputée être l’ennemie de la productivité. Il faut donc travailler sur la flexibilité, la transparence, la numérisation, les boucles de rétroaction, l’appui aux opérateurs et l’automatisation. C’est ainsi que nous entendons offrir une qualité continue et cohérente.

Plate-forme de recherche et de démonstration

Pour atteindre ce niveau de savoir-faire, il faut mettre sur pied des plates-formes de recherche et de démonstration et dégager des perspectives de collaboration entre les fournisseurs de technologies, d’autres domaines de recherche et surtout les utilisateurs finals potentiels.

L’usine de fabrication additive intégrée est une première plate-forme de ce type. Le 14 novembre, elle sera officiellement présentée dans la salle des machines de Sirris à Diepenbeek. L'accent sera d'abord mis sur la production first time right. Grâce à cette ligne pilote, les entreprises pourront accéder directement aux connaissances acquises sur cette infrastructure.

Vous aimeriez en connaître les débouchés ? Assistez à l’inauguration !

Sirris a mis sur pied sa propre usine de fabrication additive intégrée dans le cadre du nouveau projet EFRO ‘Intégration de l’impression 3D métal’. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce projet.