Anticiper les bris de boîtes d’engrenage par l’analyse des vibrations

En se basant sur les vibrations produites par les composants, il est possible de détecter la présence de défauts dans les boîtes d’engrenage. Encore faut-il savoir distinguer lesquelles indiquent une anomalie de bon fonctionnement. Pour être en mesure d’anticiper de manière fiable le risque de survenance d’une panne, il faut par conséquent pouvoir faire la différence entre les vibrations et leurs causes. FMTC a développé un système qui permet de le faire et qui facilite le travail pour toute entreprise qui souhaite développer son propre système de diagnostic.

Les défauts dans les boîtes d’engrenage en service dans le secteur industriel résultent la plupart du temps d’une défaillance au niveau des paliers, des roues dentées ou des axes. Étant donné que ces défauts présentent un risque pour le bon déroulement du processus de production, une stratégie efficace de maintenance préventive constitue la solution optimale dans quelques applications déterminées.

Dans le cadre du projet collectif de recherche « Gearbox Vibration Diagnostics », FMTC en partenariat avec plusieurs partenaires du secteur de l’industrie, a dressé une liste des défauts les plus courants des systèmes à engrenages. Une méthode de détection des défauts ayant un niveau élevé de fiabilité doit être fondée sur trois critères fondamentaux :

  • définition pertinente et fiable des caractéristiques inhérentes à tous les défauts qu’il s’agit de détecter ;
  • détermination des valeurs limites pour chacune des caractéristiques signalant un défaut, en tenant compte des paramètres de fonctionnement du système ;
  • détection en temps utile et identification des défauts, ce qui permet de signaler clairement à l’opérateur de la machine, ou à l’équipe d’entretien, la présence d’une possible anomalie, et cela bien avant la survenance de la panne totale.

Cette étude s’est traduite par la définition de caractéristiques solidement établies permettant d’évaluer de manière fiable l’état des roues dentées, des paliers et des axes. De plus, il est possible d’envisager la possibilité de prédire l’évolution dans le temps des caractéristiques signalant un défaut, afin d’en tirer un pronostic, et cela en tenant compte des profils d’utilisation réalistes, et en fonction de chaque machine.

Lire plus sur Techniline.