Les céramiques sont généralement le meilleur choix pour des conditions extrêmes sur une longue durée, et offrent plusieurs avantages par rapport aux métaux. Les principales applications des céramiques techniques sont précisément liées à un ou plusieurs de ces avantages. Cependant, certaines de ces propriétés présentent également des inconvénients. C'est pourquoi la fabrication additive céramique peut se révéler difficile. Sirris a rédigé un e-book sur le sujet, qui est à présent disponible au téléchargement gratuit.

Les technologies additives connaissent actuellement un véritable boom ! Cofinancé par l’Europe et la Wallonie, le projet IAWATHA fait avancer la recherche dans ce secteur, pour ensuite en faire profiter l’industrie wallonne. Sirris est le leader du projet.

L'essor de l'additive manufacturing exige un soutien numérique pour l'ensemble de la chaîne de production afin de pouvoir contrôler et garantir la qualité des produits. Pour ce faire, Sirris travaille actuellement à la mise au point d'une 'eID', un passeport numérique pour les produits de son usine pilote 4.0 Made Real.

Les pièces produites par additive manufacturing se retrouvent dans un nombre croissant de secteurs aux exigences de qualité extrêmement pointues, comme l’aéronautique ou la médecine. Pour les producteurs de ces pièces, il s’agit donc de maîtriser non seulement la paramétrie de leurs outils de production, mais aussi la qualité des matières premières. Sirris aide les industriels à mettre en place des systèmes robustes de contrôle et d’assurance qualité.

La production de pièces en additive manufacturing (AM) à partir de poudres métalliques n'est pas une simple technologie 'prête à l’emploi'. En raison de l'historique thermique spécifique des pièces, il existe de nombreuses causes de déformations des pièces, voire d'accident de production dans le pire des cas. Des solutions logicielles peuvent s'avérer utiles dans ce contexte...

L'industrie 4.0 représente l'avenir, c'est clair. Ce que cela signifie dans la pratique l'est beaucoup moins. Ces derniers mois, Sirris a construit son usine pilote 4.0 Made Real pour concrétiser le concept ‘Industry 4.0’ à partir de neuf modules numériques. Le moment est enfin venu de vous dévoiler notre infrastructure 4.0 Made Real le 7 novembre.

Sirris collabore activement à l’organisation du 5ème Symposium de la Fabrication Additive et Métiers de la Métallurgie qui aura lieu le 17 octobre 2019 à Charleville-Mezière en France.

Sirris est partie prenante du Pôle Mecatech en Wallonie, le pôle qui regroupe les acteurs industriels et académiques impliqués dans des projets communs de génie mécanique.

Le 3 octobre 2019, Sirris organise un workshop pour répondre à des questions très pratiques sur l'additive manufacturing et les brevets.

En matière de fabrication additive, il est possible d’utiliser des modes de fabrication ou des techniques très différents pour produire les pièces souhaitées. L’organisme de normalisation ASTM distingue sept modes de production différents. Étant donné que ces techniques fonctionnent différemment, vous devrez respecter les règles spécifiques correspondant à la technique que vous utilisez. Dans ce second blog, nous discutons des différents principes concernés.