Afin de soutenir mieux encore ses clients et leur permettre d'évaluer l'impact des technologies sur leur produit final, Spiromatic a mis en place une boulangerie expérimentale avec laboratoire annexe. L'expert en boulangerie y analyse le produit et le processus de production dans une démarche scientifique, afin de pouvoir prodiguer des conseils sur les optimisations nécessaires. La société a récemment mis au point un logiciel d'analyse de la mie.

Le projet ColRobFood vise une automatisation flexible pour renforcer la compétitivité des entreprises du secteur alimentaire. Il s’y prend par la mise au point et la validation d'une série de démonstrateurs de faisabilité, d'événements et de directives pratiques pour l'introduction accélérée des cobots dans l'industrie alimentaire. Le projet se terminera à la fin du mois de novembre. Petit aperçu de ce qui a été réalisé en deux ans.

Lors de deux webinaires le 17 novembre 2020, Sirris et Granutools vous donneront un nouvel aperçu de la manipulation des poudres pour l'Additive Manufacturing. Nous approfondirons l'utilisation des courbes de compactage pour détecter une dérive liée à la contamination de la poudre d'aluminium par l'humidité.

Aider les industriels wallons à intégrer les technologies additives au sein de leur entreprise en répondant aux questions auxquelles ils se posent, tel est l’objectif visé par le projet Fab+. Dans ce cadre, les partenaires du projet proposent entre autres des formations aux techniques additives en collaboration avec les centres de formation en Wallonie.

Le nouveau standard ouvert 'umati' est destiné à unifier la communication de toutes les machines. Cela permet aux entreprises utilisatrices de s'appuyer sur des solutions moins fragmentées et de réduire énormément le temps de mise en route des nouveaux équipements. Pour un fabricant de machine, c'est un argument de vente unique et important.

SMART est un programme EUREKA Cluster pour la fabrication de pointe. Le quatrième appel à projets est ouvert.

Le 21 octobre, des orateurs de Voestalpine et d'Optimus3D parleront de la fabrication des moules. La fabrication classique de tels moules implique des processus tels que le fraisage, le meulage et le polissage. Tous ces processus sont gourmands en temps et en argent. Si un tel coût peut être acceptable pour de grands volumes de réplication, il devient critique pour des volumes de production plus faibles qui doivent être livrés rapidement.

Le projet Factory 4.0, lancé dans le cadre du programme Interreg, touche à sa fin. Notre dernier bulletin d’information détaille les conclusions et les nombreux résultats de ce projet par le biais de témoignages d’entreprises et de multiples réalisations.