Additive manufacturing, cybersécurité et propriété intellectuelle

Trois méthodes pour lutter contre les cyberattaques en détectant les intrusions. Un logiciel pour imprimer à distance, sans que l'utilisateur n'intervienne sur le design. Acquisition par Facebook d'une start-up de gestion de propriété intellectuelle. 

Trois méthodes pour lutter contre les cyberattaques en détectant les intrusions 

Les imprimantes 3D peuvent être piratées. Plusieurs chercheurs ont déjà mis en évidence les problèmes qui peuvent en découler, alors qu'elles sont de plus en plus utilisées pour fabriquer des pièces critiques, que ce soit des composants d'avion et des implants médicaux. 

Des scientifiques de l'Université Rutgers et du Georgia Institute of Technology ont testé 3 méthodes pour lutter contre les cyberattaques en détectant les intrusions :

  • Un enregistrement du son de l'imprimante lors d'une fabrication validée sert de référence pour les enregistrements des travaux d'impression suivants. Des différences significatives indiquent que la machine exécute un logiciel piraté.

Lire plus sur Techniline.

Tags: