Les entreprises manufacturières doivent produire plus intelligemment et augmenter leur flexibilité pour satisfaire aux nouvelles exigences du marché (produits personnalisés, séries plus petites, délais d’exécution plus courts, faibles coûts). Ce ne sont pas seulement leurs procédés de production qu’elles doivent optimiser, mais également leur logistique de production interne. Nous examinons ici la situation actuelle, et ce que l’avenir nous réserve.

« Une crise, c’est toujours l’occasion idéale de réfléchir à son entreprise, à ses produits et à ses processus », explique Bart Maeyens, General Manager chez Modular Lighting Instruments à Roulers. Il partage avec enthousiasme son expérience avec le Crisis Code Cracker. Ce plan d’action en 3 étapes conçu par Sirris aide les entreprises du secteur technologiques à sortir plus fortes de la crise. « Une expérience extrêmement positive qui nous a permis de gagner beaucoup de temps et de trouver de nouvelles idées. Je la recommande vivement à tous les entrepreneurs. »

Le projet Trinity porte sur les technologies numériques et la robotique avancée en vue d’une production adaptative dans le contexte des futurs écosystèmes de production européens. En attendant, ce projet en cours de réalisation depuis six mois a déjà porté ses fruits. Situation actuelle.

Le traitement de surface des matériaux, c'est depuis plus de cinquante ans le domaine de LGTB. Afin de maintenir le niveau de qualité des services et solutions complètes qu'elle propose, l’entreprise a décidé de numériser sa production.

Assistez à la remise des awards qui se déroulera en direct en mode virtuel et découvrez quelles sont les entreprises manufacturières qui pourront revendiquer le label de « Factory of the Future » pour les 3 prochaines années.

Dans le cadre du projet Interreg Factory 4.0, les partenaires du Nord de la France, de Wallonie et de Flandre occidentale ont aidé les entreprises à accélérer leur transformation en usine du futur. Même après son achèvement, le projet entend ainsi contribuer à la mutation économique de la zone frontalière.

Le producteur alimentaire Vandemoortele voulait optimiser sa production, envisageant de recourir à des cobots. Il ne disposait toutefois pas encore de l'expérience nécessaire. Une installation de test a démontré les possibilités et a permis à l'entreprise de passer à l'étape suivante.

Le passage de la production de masse à la production de petites séries de produits personnalisés, associé à une pression constante sur les coûts et à la demande de délais de livraison ultracourts, a entraîné une forte augmentation de la complexité. Les conséquences de cette complexité accrue sont notamment observables dans les mouvements logistiques dans l’atelier de production. Les entreprises capables de maîtriser cette complexité ont un avantage concurrentiel évident.

Le 10 juin 2020 a eu lieu l’événement de clôture du projet Interreg Factory 4.0. Il a été organisé en collaboration avec un Business Club sur le thème de la cybersécurité, qui est aujourd'hui un sujet d'actualité.

En 2019, peu d’entre nous auraient pu prédire ce que 2020 allait nous réserver. Pourtant, Sirris se préparait déjà depuis un certain temps, elle-même ainsi que l'industrie, à un avenir digitalisé dans lequel les entreprises devraient être plus résistantes, plus agiles et plus fortes. Nous vous invitons à lire notre rapport annuel pour en savoir plus à ce sujet.