Aptitude au nettoyage et imperméabilité des emballages alimentaires

Les possibilités des surfaces avec revêtement sont énormes. Elles apportent une valeur ajoutée aux produits, qui deviennent ainsi plus compétitifs. Sirris en présente le potentiel à l'aide de plusieurs cas d'étude partant des besoins des différents secteurs. Cet article de blog se penche sur les possibilités pour les emballages destinés à l'alimentation. 

Outre l’industrie manufacturière, un autre secteur particulièrement important peut tirer grandement parti des fonctionnalités de surface avancées : l’industrie de la transformation alimentaire et les producteurs d’emballages pour ce secteur. Dans l’industrie de la transformation alimentaire, il est essentiel que les surfaces soient faciles à nettoyer. Le nettoyage du matériel lors de la production est un défi constant. Par ailleurs, les emballages durables prennent de plus en plus d’importance.

Le contrôle de toutes les sources de contamination requiert des efforts importants pour garantir la qualité et la sécurité alimentaires. Des produits minéraux tels que le CaCO3, les sols organiques et les contaminations microbiologiques sont nocifs pour le matériel et on ne peut souvent les éliminer qu’en interrompant la production. Le nettoyage prend 15% du temps de production dans l’industrie laitière. Les revêtements qui facilitent le nettoyage peuvent constituer un précieux élément d’un plan d’hygiène dans une usine alimentaire.

Le deuxième grand défi auquel sont confrontés ces secteurs est la durabilité des emballages. À cet égard, il faut éviter le gaspillage alimentaire et tendre vers des solutions réutilisables. Comme dans le processus de production, la facilité de nettoyage est essentielle.

Par conséquent, il faut obtenir l’imperméabilité des plastiques, en créant des textures lors du moulage des matériaux d’emballage et en ajoutant un revêtement facile à nettoyer. 

Emballages pour l’industrie alimentaire 

Chaque année, des millions d’emballages sont produits pour l’industrie alimentaire, des emballages jetables à usage unique aux conteneurs alimentaires de qualité qui durent des années. Les deux types d’emballages sont fabriqués par moulage. Lors du moulage, le plastique chaud est injecté dans un moule et prend la forme de celui-ci en se solidifiant. C’est aussi une méthode rentable pour donner des structures de surface complexes à une pièce produite en série, en vue d'ajouter une fonctionnalité à la pièce. On peut y arriver en structurant la matrice avec une géométrie négative de la structure de surface souhaitée. L’imperméabilité (c.-à-d. le comportement de la surface en plastique à l’humectage) est particulièrement importante.

On obtient toutefois les meilleurs résultats lorsque la texture est combinée à un revêtement. Cela donne des surfaces super imperméables. Les surfaces SLIPS et Liquiglide sont deux technologies récentes, où la surface est texturée avec un revêtement par imprégnation. Ainsi, les liquides s'écoulent sur les surfaces structurées, qui restent lisses et propres.

Dans le recueil de cas sur les surfaces fonctionnelles que nous avons élaboré pour vous, nous donnons des exemples de revêtements avec leur application et montrons comment la combinaison de revêtements et de textures contribue à une meilleure hygiène et une baisse de déchets

Dans un prochain article de blog, nous examinerons les possibilités pour le processus de production dans l’industrie alimentaire. Vous voulez être tenu au courant de notre série d'articles sur les surfaces fonctionnelles ? Inscrivez-vous ici !

Tags: