Aller au contenu principal

Digital servitisation

La servitisation numérique adjoint des services numériques à des produits

Le modèle de revenus de la servitisation numérique, qui enrichit les produits physiques de services numériques, offre aux fabricants un large éventail de nouvelles possibilités, tout en apportant son lot de nouveaux défis. Ainsi, les entreprises qui souhaitent apporter une dimension intelligente et connectée à leurs produits doivent réfléchir à des moyens d’y intégrer des capteurs et de la connectivité, au fait que cela implique aussi bien le matériel que les logiciels, à l’impact potentiel sur le modèle d’entreprise existant, etc. Ces facteurs peuvent freiner le lancement d’un tel projet.

 

Sirris a organisé deux éditions de son atelier d’inspiration, le 23 janvier et 25 juin, afin de donner aux entreprises qui fabriquent des produits physiques et qui envisagent de proposer des produits intelligents connectés un aperçu de ce qu’est la servitisation numérique et de ses finalités, et de les mettre sur la voie. Et ce, selon le principe « How was it made » : nous avons analysé un proof of concept existant et détaillé chacun de ses éléments constitutifs, ainsi que les choix que nous avons opérés en cours de route pour parvenir à ce résultat. Outre les aspects technologiques, nous avons également abordé l’impact potentiel sur l’organisation et le modèle d’entreprise.

 

Ces ateliers, qui ont rassemblé une cinquantaine de participants, s’inscrivaient dans le cadre du terrain d’expérimentation Industrie 4.0 Servitisation numérique, une initiative mise au point pour soutenir les entreprises dans l’élaboration de proof of concepts de la servitisation numérique au sein de leur propre contexte de produits, avec le soutien de VLAIO.

Des démonstrations pour illustrer le potentiel

Le 6 octobre 2019, à l’occasion de la Journée découverte entreprises, un robot aspirateur doté de fonctionnalités supplémentaires a été présenté lors d’une démonstration. Les experts ont ainsi démontré la manière dont ils peuvent aider les entreprises à créer des produits intelligents et connectés et à développer des services numériques basés sur les données recueillies. Durant la démonstration, les visiteurs ont pu se familiariser avec notre robot aspirateur intelligent, qui peut être contrôlé à distance. Nous leur avons montré comment de nombreuses nouvelles fonctionnalités pouvaient être ajoutées sur la base des données recueillies. 

 

À l’occasion de l’événement professionnel Advanced Engineering, qui s’est tenu les 22 et 23 mai, Sirris a organisé son propre programme de conférences intitulé « Future-proved products are light, smart and micro, to be achieved with advanced engineering methods », dans le cadre duquel quatre exposés ont été présentés sur différents thèmes relevant de nos domaines d’expertise. L’un de ces exposés portait sur la manière dont des services numériques peuvent être adjoints à un produit. De tels produits intelligents et connectés représentent essentiellement une nouvelle plate-forme pour la fourniture de valeur par l’intermédiaire des services numériques, le modèle de revenus de la servitisation numérique. Cela permet au fabricant, à l'intégrateur ou à l'opérateur d'acquérir de nouvelles connaissances sur l'utilisation du produit. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour créer un nouveau flux de revenus du client ou pour réduire considérablement les coûts opérationnels. L’objectif de cette présentation était d’aider les entreprises à mieux comprendre les tenants et aboutissants de la servitisation numérique, afin de les inciter à s’engager dans cette voie.

 

Enfin, à l’occasion de l’événement « Futureproof by Sirris », l’événement d’entreprise de Sirris qui s’est tenu le 20 juin 2019, l’entreprise Java Coffee Company est venue partager son témoignage dans le cadre du terrain d’expérimentation Servitisation numérique.