Aller au contenu principal

Data innovation

Le potentiel de la science des données pour l’industrie manufacturière

L’industrie manufacturière est un secteur important de l’économie européenne. Le développement de technologies permettant de collecter ou de stoker des données, a permis l’entrée de ce secteur traditionnel dans l’ère du digital. La médiatisation de sujets tel que les (méga)données (big data) ou l’internet des objets (internet of things), a entrainé un soudain intérêt pour ses sujets sans vraiment comprendre les réelles opportunités pour l’industrie manufacturière.

 

Il ne suffit pas d’avoir des données de production à disposition et d’y appliquer un algorithme pour optimiser/améliorer un processus de production. Il faut aussi avoir : (1) des données historiques représentatives conservées par les experts du domaine à disposition, (2) de la créativité afin de dériver de nouvelles connaissances sur les processus manufacturiers en combinant différentes sources de données, (3) acquérir de nouvelles compétences techniques afin de permettre l’identification dans un certain contexte, des bons enjeux commerciaux axés sur les données.

 

Le 4 octobre, l’équipe Data innovation de Sirris a présenté, lors de l’événement de réseautage ABISS, les défis et opportunités liés à la réalisation d’innovations par les données dans l’industrie manufacturière

Data Innovation et nouvelles perspectives grâce à la science des données

La science des données (data science), la science qui étudie l’utilisation intelligente des données numériques, n’est pas uniquement réservée aux géants de l’internet tels que Google, Amazon et Facebook, mais peut également s’avérer particulièrement précieuse pour les processus d’innovation dans différents domaines, y compris pour les PME. La science des données permet d’acquérir de nouvelles connaissances à partir de données expérimentales, de définir le profil de produits et de clients, d’optimiser les processus de production et de prédire les pannes de machines.

 

Dans le cadre du projet EluciDATA, l’équipe Data Innovation de Sirris organise un mastercourse qui s’intéresse aux différentes facettes de l’innovation en données. Chaque session fournit tout d’abord une introduction pragmatique, axée sur un secteur d’activité, de l’innovation basée sur les données, puis aborde une thématique spécifique. Les formations peuvent être suivies indépendamment l’une de l’autre.

 

En 2017, 69 participants ont assisté aux différentes sessions de ce mastercourse, lesquelles ont abordé les quatre thèmes suivants : 'the art of feature engineering', 'the importance of data exploration and hypothesis building',  'the art of formulating a data science task' et 'the importance of data exploration and hypothesis building'.

L'analyse d’un parc de machines à l’aide de la science de données afin d’optimiser leur fonctionnement et les opérations de maintenance

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à entamer des projets de maintenance proactive ou prédictive. Elles cherchent à optimiser le fonctionnement de leurs machines en exploitant mieux l’énorme quantité de données qu’elles collectent. Toutefois, ces entreprises se concentrent surtout sur les machines individuelles. Un énorme potentiel d’analytique sur la base de parcs de machines demeure donc inexploité.

 

Le 13 décembre 2017, dans le cadre du projet HYMOP, Sirris et les autres partenaires du projet (VUB, imec, l’Université d’Anvers et KU Leuven) ont organisé sur ce thème la deuxième édition du séminaire « L’analytique sur la base de flottes pour les activités orientées données et l’optimisation de l’entretien ». 

 

Le séminaire était axé sur les défis liés à l’optimisation du fonctionnement et de l’entretien d’un parc de machines sur la base de l’analyse de données et de stratégies de modélisation hybride. Rassemblant quelque 70 participants du monde académique et du secteur industriel, cet événement montre l’attrait et l’intérêt croissants en faveur de l’analytique sur la base de parcs pour l’optimisation axée sur les données.   

Anticiper les conséquences du RGPD sur les activités de traitement de données

En mai 2018, le General Data Protection Regulation (GDPR) ou Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en application avec un énorme impact sur les entreprises collectant et traitant des données à caractère personnel. Cette nouvelle législation renforce les droits et la vie privée des personnes par rapport au traitement de données personnelles. Ces mesures auront également une incidence sur la façon dont nous innovons en matière de données.

 

Le 26 juin 2017, Sirris et Agoria avaient déjà organisé un événement au sujet du RGPD et de son impact sur les algorithmes et la sécurité. L’équipe Data Innovation de Sirris y a expliqué comment cette nouvelle loi pouvait influer sur les activités de traitement de données d’une entreprise, d’un point de vue commercial et technique.