Aller au contenu principal

Advanced Manufacturing

Fabrication par addition de matière

En 2015, Sirris a aidé un nombre croissant d’entreprises à évaluer la faisabilité de la fabrication additive et à opérer les bons choix technologiques. Elle s’est aussi entourée de nouveaux partenaires qui assureront désormais la production de petites séries.

Conception simplifiée d’un composant de compresseur d’Atlas Copco

Atlas Copco est un fournisseur de premier plan de solutions de productivité industrielle. Son site de Wilrijk est connu dans le monde entier pour ses compresseurs d’air et de gaz. Le département Specials adapte ces produits aux exigences spécifiques de nombreux secteurs. Certains compresseurs sont par exemple destinés à des plateformes de forage en mer ou à des environnements marins pour lesquels l’utilisation de matériaux résistants à la corrosion s’avère indispensable. Les composants de ses compresseurs – comme le collecteur d’eau – sont traditionnellement constitués de matériaux moins résistants à la corrosion. Une alternative inoxydable est cependant nécessaire dans ce cas-ci. En 2015, Atlas Copco a pu compter sur Sirris pour optimiser la conception du collecteur d’eau.
Link

La Sonaca et Sirris testent la fabrication additive pour l’aéronautique

Sirris participe au projet Fasama de la Sonaca, cofinancé par la Région Wallonne dans le cadre du plan Marshall 4.0. Objectif : évaluer si les technologies de fabrication additive peuvent permettre de produire des pièces métalliques optimisées en termes de masse et de fonctionnalité, et qualifiables pour l’aéronautique. Fin 2015, les partenaires ont sélectionné la technologie appropriée, et produit plusieurs pièces pilotes, notamment pour le système d’antigivrage des ailes d’avion.
Link

Safran Aero Boosters et Sirris repensent la production des aubes

L’équipementier liégeois Safran Aero Boosters souhaitait évaluer la possibilité de produire ses aubes de turboréacteurs par fabrication additive. A l’heure actuelle, ces pièces métalliques essentielles à la propulsion des avions sont réalisées par usinage classique, avec beaucoup de pertes de matière. En 2014 et 2015, Sirris a aidé Safran Aero Boosters à évaluer la technologie, en produisant une série de pièces sur ses propres installations de fabrication additive, et à sélectionner l’équipement le plus approprié aux besoins de l’entreprise.
Link

Des lunettes intelligentes confortables pour Evolar

Avec « smartpick », la société gantoise Evolar a développé un système de préparation de commandes innovant. Grâce à des lunettes intelligentes et au logiciel d’Evolar, les préparateurs de commandes peuvent scanner des codes sur les marchandises, simplement en dirigeant le regard vers ceux-ci. Ils visualisent ensuite du coin de l’œil des tâches spécifiques et savent ainsi parfaitement quelle opération exécuter avec chaque marchandise. C’en est donc fini des listes de contrôle sur papier et des scanners à main ! Seul bémol : d’un point de vue ergonomique, le confort et l’efficacité du matériel, c’est-à-dire le système permettant aux préparateurs de commandes de fixer leurs lunettes intelligentes, laissait quelque peu à désirer. En 2015, Evolar a donc demandé conseil à Sirris.
Link

D’un processus d’assemblage complexe à un outil intégré pour Borit

Depuis 2009, Borit, entreprise établie à Geel et implantée au Japon et aux États-Unis, s’est spécialisée dans la production et l’assemblage de tôles d’acier bipolaires formées par pression hydraulique par sa technologie brevetée « Hydrogate » (hydroformage), avant d’être découpées et soudées. Ces plaques sont principalement utilisées dans la production de piles à combustible. En 2015, Borit a développé, en collaboration avec Sirris, un outil de production innovant afin d’optimiser le processus d’assemblage de ces piles (« fuel cells »).
Link