Additive manufacturing : systèmes hybrides et techniques combinées

Une machine additive-soustractive modulaire. Une grande imprimante combinant WAAM et fraisage. Une technique de SLA par aérosol et polymérisation par laser UV. Une imprimante à poudre couleur à partir d'une imprimante FDM. Un robot pour imprimer par jet d'encre des pièces FDM. 

Une machine additive-soustractive modulaire

nScrypt et Sciperio ont obtenu un brevet pour un système d'impression 3D hybride évolutif. Le système porte sur une machine avec une rétroaction en temps réel pour la fabrication de pièces de grande taille avec des tolérances serrées.

L'imprimante peut être assemblée à partir de poutres standard, ce qui la rend évolutive pour un coût raisonnable. Elle peut mesurer moins d'un mètre jusqu'à plusieurs dizaines de mètres. Elle combine plusieurs systèmes de contrôle du mouvement et des capteurs qui fournissent une rétroaction continue en boucle fermée en temps réel qui permet des ajustements très fins du processus d’impression.

Lire plus sur Techniline.