Additive manufacturing, propriété intellectuelle et sécurité

Le Cecimo milite contre un système de copyright pour l'AM. Un hacker déverrouille un smartphone nouvelle génération avec des empreintes digitales imprimées. Identify3D, qui propose un logiciel qui sécurise l'AM, collabore avec les grands acteurs.

Le rapport annuel du Cecimo

Le groupe de travail sur l'additive manufacturing du CECIMO, le comité européen des machines-outils, a publié son rapport annuel 2018.

La politique et la réglementation de l'UE concernent de plus en plus l'industrie AM. La croissance de ce secteur dépend de l'accès au marché, de la conformité des produits, des exigences de certification, des questions de propriété intellectuelle et de nombreux autres facteurs (visibilité du secteur, subsides pour la recherche…). L'objectif du Cecimo est de veiller à ce que les décisions européennes sur l'AM n'entravent pas l'industrie.

Lire plus sur Techniline.