Additive manufacturing : matériaux plus écologiques

Un filament en caoutchouc recyclé, un filament PET à partir de bouteilles d'eau recyclées, un biopolymère avec fibres de cellulose, des PHB imprimables à partir des déchets des toilettes, des matériaux à partir de déchets électroniques.

Un filament en caoutchouc recyclé

Le fabricant italien de filaments TreeD propose un nouveau produit dérivé de pneus en caoutchouc recyclés, développé avec la firme suisse Tire Recycling Solutions (TRS).

Les différents composants des pneus sont séparés, puis le caoutchouc est coupé en bandes, déchiqueté et transformé en poudre. Ensuite, un matériau polymère (80%) y est mélangé pour créer le composé PNEUMATIQUE qui est extrudé sous forme de filament.

Celui-ci présente une dureté Shore A de 80, des propriétés d’adhérence de couche excellentes et une bonne résistance à l’abrasion. La température d’impression est comprise entre 190 et 230 °C et la vitesse entre 20 et 40 mm/s.

Lire plus sur Techniline.