4.0 Made Real details

En collaboration avec

Démonstrateur AM intégré

Notre nouveau système de fabrication s’appuiera sur les expériences passées et la demande générale. Cette fois, la montre que nous produirons intègrera plus d’options de personnalisation, de concepts différents, etc. Notre système reflétera un environnement de fabrication flexible où même une « taille de lot de 1 » sera réalisable. Pour atteindre ce concept, nous commencerons par la première phase : la conception de la montre. La conception prendra en compte les défis et le potentiel de la fabrication additive, les restrictions des opérations d’usinage, les exigences de finition de la surface et les défis en matière d’assemblage. Une équipe multidisciplinaire appliquera des méthodes d’ingénierie de bout en bout pour créer une conception de montre optimale.

Nouvelle architecture de données

Les données deviennent rapidement l’atout le plus précieux des entreprises manufacturières. Elles vous permettent d’évaluer et d’optimiser l’utilisation de l’équipement, l’efficacité des processus, les délais, etc. Ces facteurs détermineront en grande partie votre avantage concurrentiel et il vous sera donc utile de rassembler, traiter et analyser vos données de fabrication. Une nouvelle architecture de données sera mise en œuvre pour combiner différentes sources de données, mais aussi pour exploiter différents logiciels de gestion (ERP, MES, etc.) parallèles.

eID - passerelle vers la certification

Avec l’avancée des technologies de fabrication additive, dans lesquelles le matériel est produit à partir d’une poudre, la traçabilité non seulement des produits mais aussi des processus de fabrication gagne en importance. Encore plus si la certification des produits ou des processus est envisagée. Cependant, il est évident que vous ne souhaitez pas transmettre des informations détaillées sur vos processus de fabrication (méthodes, paramètres, etc.) au fil de la chaîne de valeur, puisque ces informations vous assurent un avantage concurrentiel. Une identification électronique permettant un accès sécurisé et personnalisé pour partager des niveaux d’information bien définis tout en garantissant une traçabilité complète sera développée et mise en œuvre. Bien sûr, l’eID ne se limite pas à la technologie de fabrication additive, mais peut être appliquée à tous les processus de fabrication.

En collaboration avec

Machines connectées

Au cœur de l’industrie 4.0 repose l’idée que tous les équipements de fabrication sont connectés et que toutes les données peuvent être échangées.  Les nouvelles machines et contrôleurs sont équipés de diverses options de connectivité (telles qu’OPC Unified Architecture) qui fournissent au moins un certain niveau d’accès. Cependant, une entreprise peut rarement se permettre de moderniser tout son équipement d’un jour à l’autre ou de le normaliser dans un même système. Dans la pratique, vous constaterez une grande variété d’options de connectivité allant de « zéro connectivité » à un « accès complet ». Nous développerons, mettrons en œuvre et présenterons des moyens rentables de relier la grande variété de machines dont les entreprises manufacturières sont généralement équipées.

En collaboration avec

Opérations d’atelier transparentes

Les jours où les ateliers étaient des boîtes noires dans lesquelles les commandes étaient envoyées et d’où les produits sortaient sans vision claire du quoi, quand et où, sont révolus. Vos clients ainsi que vos unités opérationnelles attendent des informations détaillées sur l’état du produit, l’efficacité de l’équipement, etc. Différentes méthodes permettant de suivre, tracer et/ou surveiller les produits ainsi que l’équipement de fabrication seront mises en œuvre et présentées.

Assurance qualité intégrée

Lorsque les machines sont connectées et que les données sont recueillies, il devient possible d’utiliser d’une part des informations en temps réel pour ajuster les processus et, d’autre part, d’examiner les opérations passées pour prédire les problèmes de qualité. Le démonstrateur intégrera des systèmes d’inspection de la qualité et des analyses de données historiques pour garantir la qualité de la montre.

En collaboration avec

Production assistée par l’opérateur

Dans les environnements de fabrication flexibles, une grande pression est exercée sur les opérateurs qui doivent gérer une large gamme de variations de produits, différentes options d’assemblage, des produits hautement personnalisés, etc. Des aides numériques pour l’assistance des opérateurs dans les commandes de prélèvement et d’assemblage des produits finaux seront présentées.

Nouvelle technologie de fabrication

Nous développerons notre production flexible de « taille de lot de 1 » à l’aide de nouvelles technologies de fabrication. Tout reposera sur la technologie de fabrication additive utilisée pour la création du boîtier de la montre. Le fraisage de précision sera introduit pour obtenir des tolérances dimensionnelles strictes. La nouvelle technologie de finition de surface produira une finition semblable à celle d’un miroir. Enfin, la texturation au laser ajoutera une touche de personnalisation. Chaque partie de la chaîne ajoutera de la valeur au produit, tandis que des limites strictes sur les coûts seront respectées.

Usinage 4.0

Dans le cadre de l’« Industrie 4.0 », vous recueillerez des données sur les processus en cours d’exécution mais vous remarquerez probablement que des informations qui vous permettraient de faire la différence sont manquantes. Les paramètres de processus clés, comme l’usure des outils, la température du traitement, les forces de coupe, etc. ne sont pas contrôlés et les options d’optimisation des processus sont donc limitées. Nous ajouterons des capteurs aux machines et intégreront leur flux de données pour assurer une vision détaillée du déroulement des processus et de la façon dont ils peuvent être optimisés. Nous appelons ce concept « Usinage 4.0 ».