« La simplicité est la sophistication suprême ! »

C’est inspirée de ces bonnes paroles de Leonardo De Vinci que l’équipe « Sirris Da Vinci » a conçu une caisse à savon pour participer le 10 septembre prochain à la course de caisses à Savon Red Bull à Kluisbergen.

Cinq collaborateurs de Sirris ont imaginé un véhicule disposant d’un système de direction inspiré du skateboard et alliant des matériaux naturels tels que le bambou avec des pièces technologiques en titane, polyamide et aluminium. Vous pouvez suivre l’évolution de la fabrication de leur véhicule via la page Facebook Sirris Da Vinci. Voici en quelques mots, images et vidéos les premières étapes de la construction de la caisse à savon Sirris Da Vinci…

Du prototype à la fabrication de pièces

L’équipe a commencé par tester leur idée, en faisant un prototype en additive manufacturing ou 3D printing. Jetez un coup d’œil à la petite video suivante.

Ils ont ainsi conclu que leur système de direction qui implique que tout le véhicule s’incline lors d’un virage fonctionne. La pratique a confirmé la théorie au niveau du prototype en tout cas…

Une fois cette première étape, importante lors de mise en œuvre d’innovations technologiques, accomplie, ils se sont penchés sur le design et la fabrication des pièces…

Une première pièce a été fabriquée en aluminium. Ce matériau dispose selon nos experts des propriétés nécessaires pour répondre aux contraintes que la pièce va subir lors de la course. Une optimalisation topologique a été effectuée afin que le design soit adapté en conséquence. Le résultat donne une forme organique à la pièce comme vous le voyez ici.

C’est le titane que nos experts ont choisi pour une seconde pièce. L’accent ici a été mis sur l’importance des supports pour la fabrication par addition de matière. Ceux-ci doivent être placés à la bonne place, en quantité suffisante, ni trop ni trop peu, faciles à retirer. Leur fonction est double, ils soutiennent la pièce lors de sa fabrication et agissent en tant que dissipateur thermique. Sur la photo suivante vous voyez la pièce avec et sans ses supports :

 

Ils s’attèlent maintenant aux nœuds qui relieront les bambous entre eux… nous ne manquerons pas de vous tenir au courant !

Selon Sirris Da Vinci : « Léonard de Vinci a du connaître une frustration immense en s’apercevant que les technologies de son époque ne lui permettraient pas de concrétiser ses idées... »

Heureusement qu’eux ont accès à l’infrastructure de haute technologie de Sirris pour réaliser et concrétiser leurs idées les plus folles !

Suivez l’évolution de la caisse à savon Sirris Da Vinci via Facebook.

Share